六閤彩香港亚四音乐聊天室

海川去给东北妞妞刷了一组大飞机,瞬间跟着横幅进去了大批的哲家军,开始骂海川。

东北妞妞回怼,斥他们智商低:有种别刷钱,饿死你家主播,刷棒棒糖跟刷票有啥区别,都得进了IR公会的兜,钱都得打到我大哥账户上!圈钱都找那么多理由,真是心疼你们,在网上骂来骂去,有人发现你们吗?有人在你们燃眉之急的时候帮助你们吗?


阿哲以及哲系主播宣布不参加年度拉票,都在直播间集体的拉周星礼物,晚上阿哲敬告所有的哲家军,包裹里的免费票都不要刷出来,也不要给IR公会的主播们,要给都给外公会的。

阿哲大骂海川哥,背后目的竟是?

点击“阅读原文”查看咋回事~~

C'est la Chine

[Buzz] Un jeune agriculteur devient une star du web chinois

Je veux commenter   2017-09-05 08:58:47    Source:Chine-info.com

/www_chine-info_com/

Crédit photo: Chengdu Business Daily

Tous les jours, réveil à 6h du matin et après avoir fait sa toilette, il commence la diffusion en direct : ménage, cuisine, nourrir les cochons, repiquage de plants, pêcher l'anguille, etc...

C'est le rituel quotidien de Liu Jinyin, un jeune agriculteur sichuanais de 26 ans qui a commencé à publier des vidéos en direct de sa vie "à la campagne" en février (2017). En 6 mois, ses vidéos ont attiré près de 10 millions de followers et lui ont rapporté 80 mille yuans (environ 10 300 €). Liu est le seul jeune du village à avoir choisi de rester à la campagne plutôt que de tenter sa chance en ville. Malgré le succès de ses vidéos, il rencontre l'incompréhension de ses parents qui pensent qu'il "se livre à des affaires louches" et le poussent encore aujourd'hui à trouver un "vrai" travail.

En début d'année, le jeune Liu a l'idée de créer son compte pour publier des vidéos en direct sur la vie quotidienne dans son village : élevage de cochons, culture du riz, pêche, etc. Il s'est dit que le travail des agriculteurs pourrait devenir un sujet de curiosité pour les citadins. En quelques mois, Liu est devenu une star du web chinois.

Interrogé par les journalistes, le jeune homme répond humblement : "Je ne suis pas une star du web mais simplement un agriculteur et un bloggeur".

C'est en regardant d'autres vidéos en direct que Liu commence par filmer des moments amusants de sa vie quotidienne. Puis il se familiarise avec les plateformes de diffusion en direct et y trouve une opportunité en or.

Liu se souvient que pour sa première vidéo, il s'est filmé en train d'attraper des écrevisses dans les rizières. Il n'y avait que cinq spectateurs et personne pour offrir des cadeaux ou des "j'aime"*. Il a même dû payer 50 yuans de sa poche pour avoir surchargé le débit internet. Il réitère l'expérience et la deuxième fois, il attire plusieurs dizaines de spectateurs. "J'ai eu l'impression de retourner en enfance", commente un internaute, ce qui encourage Liu à continuer. En deux mois, Liu compte déjà 10 000 followers. Afin d'améliorer la qualité de ses vidéos, Liu utilise une partie des gains en achetant du matériel : trépied, batteries, smartphones, etc.

Liu ne compte pas s'arrêter là. Il espère pouvoir monter une équipe de production pour faire encore plus de vidéos. Il estime que c'est son devoir de montrer la véritable vie à la campagne, de diffuser la vie des agriculteurs et leur "énergie positive".

A la question de savoir ce qu'il fera le jour où les internautes se lasseront (peut-être) de ses vidéos, Liu répond sans hésiter : "Je vais prendre des cours de cuisine et je ferai connaître les spécialités culinaires du Sichuan via les réseaux sociaux."

* Sur les sites chinois de diffusion en direct, les spectateurs peuvent offrir des cadeaux (à choisir dans une liste) et des "j'aime" pendant la vision d'une vidéo. Le diffuseur peut ensuite échanger les cadeaux reçus et les "j'aime" en argent.

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos